Cinéastes

Après des études en cinéma à Concordia, Nancy Baric signe des documentaires, des vidéoclips ainsi que plusieurs courts métrages, dont Les guides (coréalisé avec Nicolas Renaud) et Milos et Kis.

Stan Brakhage est un des cinéastes expérimentaux les plus importants et les plus féconds du XXe siècle avec plus de 300 films qu'il réalisa entre 1952 et 2003. Ses œuvres ont exercé une influence majeure sur plusieurs générations de cinéastes. Il est décédé en 2003.

Amanda Dawn Christie est une artiste interdisciplinaire dont la pratique artistique tourne autour du cinéma développé à la main, la rephotographie et des techniques d’impression expérimentales. Elle possède une maîtrise en Beaux-Arts, à la croisée du cinéma expérimental, de la danse contemporaine et de l’électroacoustique.

Ellie Epp est née en Alberta, en 1945. Elle a obtenu un diploma de l’Université Queen’s à Kingston en 1968 et a par la suite étudié à Londres. Après avoir passé du temps au sein du London Film Co-Op, Epp est retournée à Vancouver et a co-fondé le Women’s Interart Co-op en 1975.

Chris Gehman est un cineaste, programmateur et écrivain, vivant à Toronto. Il a été directeur artistique du Images Festival of Independent Film and Video de 2001 à 2004.

Réalisateur de vidéoclips et de publicités, Ivan Grbovic étudie le cinéma à Concordia et la direction photo à l’American Film Institute de Los Angeles. Il signe La tête haute (2006) et Les mots (2009).

Vincent Grenier à vécu aux États-Unis, principalement à New York. Il contribua grandement à la scène artistique montréalaise durant les années 70 et 80. Il a réalisé plus d'une vingtaine de films depuis les années 70 et actuellement sa démarche s’oriente vers la vidéo.

Alexandra Grimanis a terminé ses études cinématographiques à l'Université Concordia en 1997. Elle est co-fondatrice de la maison de production Stone Lily Pictures et cinéaste indépendante, réalisatrice d'œuvres tels que Mothers of me, Blue Grass Stars Baby, RH Factor (co-réalisé avec Steven Woloshen) et Lucky Girl.

Alexandre Larose est un cinéaste québécois basé à Montréal. Il s’intéresse au cinéma expérimental alors qu’il complète une formation d’ingénieur mécanique au début des années 2000. Il s’installe aussitôt à Montréal où il y étudie les beaux-arts à l’Université Concordia entre 2003 et 2006. Son oeuvre, fortement colorée par la démarche scientifique, contribue à exprimer et à dévoiler la fragilité de l’appareil cinématographique.

Christian Laurence est né à Montréal en 1975. Après des études en Communications à l'UQAM, il fonde en 1999 le mouvement Kino'00, une communauté internationale de jeunes artistes du cinéma et de la vidéo présente dans 11 pays, sur 4 continents. Christian Laurence compte à son actif plus d'une quarantaine de courts-métrages artisanaux.

Originaire de Kingsey-Falls, au Québec, Karl Lemieux vit et travaille à Montréal. Après des études en cinéma à l’Université Concordia, Karl Lemieux réalise des films d’animation abstraits (Mouvements de lumière, Trash and no Star!, Mamori), des films de réemploi (Western Sunburn), ainsi qu’un court métrage de fiction expérimentale (Passage). Il présente depuis le début des années 2000 des performances pour projecteurs 16mm, au Québec et ailleurs dans le monde, en collaboration avec des musiciens de la scène d’avant-garde. Il est aussi cofondateur du collectif Double Négatif, voué à la production et à la diffusion du cinéma expérimental.

Étudiant en cinéma à Concordia, Philippe Léonard est un jeune réalisateur adepte des méthodes artisanales qui tente de définir un vocabulaire visuel personnel par la recherche formelle et les expérimentations.

Sara MacLean manipule la pellicule de façon inappropriée. Elle charge la pellicule de symboles avant de l’exposer à l’eau saline, la decomposition, la terre, le feu, etc. Née à Montréal mais vivant à Toronto, elle détient une maîtrise de l’Université de Toronto du Département de Drama & Film.

Radwan Moumneh est musicien (Jerusalem In My Heart), ingénieur du son et producteur (Clues, Land of Kush). Il a co-fondé le studio montréalais Hotel2Tango en 2005.

Originaire de Winnipeg, Solomon Nagler vit à Halifax, où il occupe un poste de professeur en production cinématographique à l’Université NSCAD. Ses films ont été présentés au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie, au Centre Pompidou (Paris), au Lincoln Center à New York, et des rétrospectives ont été présentées à la Cinémathèque de Winnipeg en 2004, au cinéma Ex-Centris de Montréal en 2007, au Festival Festival du Cinéma Different à Paris  2005 et 2007, ainsi qu’à The Calgary Society of Independent Filmmakers et à l’Institut Canadien en 2009.

Comédien au théâtre, au cinéma et à la télévision, Émile Proulx-Cloutier signe les courts métrages Papa (récipiendaire du Jutra du meilleur court métrage) et Les réfugiés, puis co-réalise le long métrage documentaire Les petits géants.

Izabella Pruska-Oldenhof détient une maîtrise en Arts de l’Université York, à Toronto. Elle a co-fondé le Loop Collective de Toronto, qui se voue à la valorisation du cinema experimental.

Sabrina Ratté fait présentement une maîtrise en production cinématographique à l’Université Concordia. Elle s'intéresse actuellement à l'art vidéo, à la déconstruction de l'image numérique, et à la fabrication de paysages impossibles.

Nicolas Renaud a fait des études en cinéma (Université Concordia) et en sociologie (UQAM). Il a exposé plusieurs installations vidéo au Canada et en Europe. En 2007, il a complété son premier documentaire, La bête du lac. Il est aussi coéditeur de la revue Hors champ (depuis 1996).

Originaire du Japon, Daïchi Saïto vit à Montreal. Il est co-fondateur du collectif Double Negatif. Ses films ont été présentés au Canada et à l’étranger (New York Film Festival, le Festival international de Rotterdam, Images Festival, le Festival international du film de Toronto, etc.) Son film Trees of Syntax, Leaves of Axis a remporté le Ken Burns Award au Ann Arbor Film Festival, et le prix du Jury au Media City Film Festival.

Pascal Robitaille est un photographe et réalisateur né en 1981 à Saint-Hyacinthe. Son film Dogme 41: Lonely Child (2005), premier film canadien issu du manifeste Dogme 95 de Lars Von Trier, a été présenté dans le cadre de nombreux festivals internationaux. Ses autres films incluent Le goût du néant (2007), Je me souviens (2007), L'apesanteur (2008).

Née au Chili, Malena Szlam est une artiste visuelle, qui touche au cinéma, à la photographie et aux installations. Depuis 2006, elle vit à Montréal, où elle est member du collectif Double Négatif. Ses oeuvres ont été présentées au Canada, au Mexique, en France, en Italy et en Corée du Sud. En septembre 2010, elle présentera son installation Chronogram of Inexistent Time dans le cadre du WNDX Festival of Film and Video Art, à Winnipeg.

Roger Tellier-Craig est né et vit à Montréal. Il a participé ou initié de nombreux projets musicaux (Fly Pan Am, Pas Chic Chic, Godspeed you! Black Emperor) et a souvent collaboré avec des cinéastes ou des vidéastes. Il vient de faire paraître, en 2010, Motion Flares, sous la bannière de son plus récent projet, Le révélateur. 

Martin Villeneuve est né en 1978 à Gentilly, près de Trois-Rivières. Après des études collégiales en arts, lettres et communication au Collège Jean-de-Brébeuf, il a complété une majeure en cinéma à l'Université Concordia et un baccalauréat en design graphique à l'Université du Québec à Montréal.